Analyse du système d’information de l’Archéologie vaudoise

Analyse du système d’information de l’Archéologie vaudoise

ArcheoWeb est pour l’Archéologie Vaudoise un outil de travail indispensable aux activités de conservation et de protection du patrimoine archéologique. Il permet de gérer la carte archéologique qui recense actuellement 1600 périmètres protégés, 3500 sites archéologiques, 9000 références bibliographiques et toutes les interventions de terrain qui ont pu livrer ou non des vestiges.

C’est dans le cadre d’une démarche analytique de fond qui devait être entreprise pour faire évoluer cet outil que le professeur Yves Germanier a opéré la relation avec le département COMEM+. Depuis lors, le professeur Olivier Ertz participe à un audit d’analyse de l’entier du Système d’Inforrnation Archéologique. Avec à coeur la satisfaction de l’utilisateur final, du système d’information géographique jusqu’aux interfaces homme-machine cartographiques, l’analyse conduite est articulée en plusieurs phases. D’abord sur l’analyse de l’existant et propositions d’amélioration puis sur l’étude des variantes applicatives (intégration ArcGIS/GED Alfresco, solution Antiqua Pro, ArkeoGIS, Alfresco MyDocGIS). Début 2016, c’est la troisième phase qui commence avec une grande implication des collaborateurs de l’Archéologie Vaudoise afin de guider au plus près des besoins la rédaction du cahier des charges.

Notons que ces collaborations entre l’Archéologie cantonale et l’institut MEI (Media Engineering Institute) ont pu ouvrir la voie à un sujet de travail de Bachelor en Ingénierie des Médias au titre évocateur « Plateforme et application mobile cartographiques pour la valorisation du patrimoine archéologique vaudois ». Il sera traité par Mr Loïc Fürhoff. A suivre.

+ Aucun commentaire