Interview d’un alumni: Michael Chronakis

Interview d’un alumni: Michael Chronakis

Aussi habile à la caméra qu’à la gestion de projets, Michael Chronakis a gravi les échelons pour devenir Product Design Manager dans l’une des entreprises Fintech les plus cotées et les plus innovantes de Suisse.

Quel a été votre parcours après l’obtention de votre diplôme?

La gestion de projet était la composante qui m’a le plus intéressée en sortant de COMEM+ et c’est tout naturellement que je me suis dirigé vers un poste de chef de projet digital dans une agence de marketing et communication. Environ 2 ans plus tard, j’ai saisi l’opportunité de rejoindre une nouvelle agence qui mettait en place un pôle digital en tant que responsable de celui-ci. Cela m’a permis de vivre pleinement l’aventure d’une startup et de développer des compétences nouvelles dans la gestion d’équipe et de nouveaux projets. Après avoir expérimenté pleinement le monde des agences, j’ai décidé de m’orienter vers une structure plus conséquente et de travailler chez le client. C’est comme cela que je suis aujourd’hui à la banque Swissquote, à Gland.

Product Design Manager… quésaco?

Je gère une équipe de designer intervenant dans le processus de conception et de développement des différents produits digitaux mettant l’expérience de l’utilisateur au centre de la réflexion. Ils s’occupent de penser le fonctionnement, élaborer le visuel et procurer de l’émotion lors de l’utilisation du produit. Les profils qui la compose permettent à intégrer le concept de l’UX dans les projets et dans l’entreprise en partageant certaines techniques et processus visant l’innovation. Dans ce cadre, mon rôle de manager est d’organiser, conduire et développer l’équipe dans ses différentes missions.

Quelle est votre définition de l’expérience utilisateur (UX) et quels en sont les enjeux?

L’UX est un concept qui vise à améliorer la perception de l’utilisation, tant au niveau de la facilité d’utilisation que de l’émotion tout au long de leur contact avec l’écosystème des produits et services d’une marque.

L’enjeu principal est de mettre en avant la compréhension et l’importance de développer des produits inspirés par cette philosophie afin de respecter les attentes des clients actuels et futurs. Favoriser l’utilisation des méthodologies centrées utilisateurs par toute l’entreprise permet progressivement une adéquation entre l’écosystème des produits avec les utilisateurs finaux en réduisant la complexité et en rendant l’expérience la plus plaisante possible.

Dans une journée type de travail, quelles sont les différentes matières, enseignées pendant votre formation d’ingénierie des médias, que vous utilisez ?

  • Les cours techniques pour comprendre les enjeux des équipes de développement
  • Les cours Interface-homme-machine (IHM) pour soutenir les réflexions avec les équipes de design
  • Le cours de transmedia afin d’avoir une vision d’ensemble des canaux de communications et de leur complémentarité

Quel est votre meilleur souvenir de la HEIG-VD ?

La réalisation du court métrage. Nous avons pu dédier un temps de plusieurs jours uniquement à sa réalisation avec les différents enjeux que cela incluait: gestion de projet, des notions techniques comme la réalisation, prise de vue, repérage, gérer les acteurs, le montage, etc…Réaliser un projet de bout en bout est un atout majeur à la sortie d’une formation car il permet d’avoir une expérience concrète et donne des réflexes pour démarrer dans sa carrière professionnelle.

Quelles sont les qualités requises pour votre job ?

Être organisé, savoir anticiper, avoir une vision d’ensemble du domaine digital et faire une veille active de son évolution.

Pensez-vous que le choix du thème de votre travail de bachelor, a joué un rôle sur la suite de votre carrière ?

Oui et très rapidement. En effet, lors de mon travail de Bachelor, j’ai abordé les différents sujets comme le transmedia storytelling, la modélisation des processus et le concept de Newsroom.

En tant que chef de projet dans les différentes agences, les questionnements autour du contenu de publication étaient très fréquents par les clients. J’ai souvent transposé mon expérience passée au Matin afin de soutenir les clients dans leurs différents raisonnements et les aider à valoriser leur propre contenu.

Un conseil à donner aux futurs diplômés ou aux étudiants actuels ?

Se tenir à jour continuellement des nouvelles technologies qui nous entourent et de scruter l’évolution des nouveaux métiers du digital.

Quel est votre super-pouvoir ?

Certainement celui de pouvoir déchiffrer le brief du client et de pouvoir l’expliquer techniquement à une équipe de production.

 

Lien

Michael Chronakis
Product Design Manager
Swissquote
Diplômé en 2012

+ Aucun commentaire