Les futurs ingénieurs des médias, en pleine réflexion sur la campagne des superhéros

Les futurs ingénieurs des médias, en pleine réflexion sur la campagne des superhéros


Newsroom, kézako ?

Dans le cadre de l’atelier Newsroom 2017, les étudiants de troisième année en ingénierie des médias MM43 ont été amenés à travailler sur la problématique des superhéros. Thème qui fait actuellement l’objet d’une campagne de communication et de recrutement pour cette même filière.

Newsroom est un cours se déroulant sur un peu plus d’une semaine, où tous les étudiants en orientation “médias imprimés et interactifs” ont travaillé ensemble avec la supervision de trois intervenants: Françoise Châtelain, Pierre Rouyer et Patrick Morier-Genoud. Ils ont ensuite désigné un chef de projet pour contrôler et répartir le travail. Cet atelier se base sur une thématique et suit tout un processus de réflexion et d’analyse afin d’aboutir à un livrable. Le mandat a été réalisé pour un client réel, le Media Engineering Institute (MEI), basé au sein de la HEIG-VD.

Capture d’écran 2017-03-15 à 08.51.43

Crédits photos: Simon Contreras

First thing first…

Le processus a commencé, comme souvent, par un brainstorming, afin d’émettre les impressions sur la thématique, de mieux comprendre le sujet et confronter divers points de vue. Au tout début, les avis étaient relativement mitigés concernant la campagne, mais le terme de superhéro a été redéfini afin que tout le monde puisse s’y identifier.

Est ensuite arrivée la phase d’analyse, c’est-à-dire le moment où les étudiants ont dû adopter un regard neutre et critique sur la base de la campagne existante. Pour ce faire, des catégories ont dû être décidées, afin de pouvoir faire ressortir les points importants. L’analyse s’est déroulée selon quatre grands domaines : le concept, la terminologie, la charte graphique ainsi que la technique.

Parallèlement à ce travail, un petit groupe d’étudiants s’est penché sur la recherche. Il a procédé au travers divers interviews et sondages pour aboutir à une grille d’analyse comparant l’ingénieur des médias avec un superhéro. Cette recherche a été utile pour se rendre compte que ces deux derniers ont beaucoup de points communs.

 

Et le résultat ?

Capture d’écran du manuel livré

Afin de proposer un support utile pour le client, toutes les réflexions et analyses ont été rassemblées sous la forme d’un manuel interactif Bookstack, dans lequel plusieurs chapitres y sont séparés en pages et dont le tout dispose d’une table des matières et d’un outil de recherche. Le but de ce dernier est de décrire et de poser les bases de la marche à suivre pour la suite de la campagne.

En résumé, cette expérience s’est très bien déroulée – grâce entre autres à une bonne cohésion de classe et à une bonne organisation. En effet, chaque étudiant a pu mettre à profit ses capacités et son domaine de prédilection afin de mener l’atelier à son terme et produire un livrable conséquent.

 

Article écrit par: Maxime Sallin, Lauren Bill et Anne-Laure Junod, étudiant-e-s de la classe MM43

+ Aucun commentaire