Amplified Reality – la réalité plus qu’augmentée…

Amplified Reality est une expérience de réalité augmentée, multijoueurs et multiplateformes, présentée sur une surface monumentale partagée. Ouf, c’est dit. En clair, les joueurs qui regardent une façade à travers la caméra de leur smartphone peuvent envoyer des projectiles sur les zones qu’ils visent, quels que soient (ou presque) la marque et le modèle de leur téléphone. Amplified Reality a été présenté pour la première fois lors de l’édition 2017 du festival Numerik Games à Yverdon-les-Bains.

Notre objectif consistait à expérimenter de nouvelles façons de captiver un public de projection en video mapping, en rendant l’expérience interactive, soit en faisant participer le spectateur activement au spectacle.

En exploitant un bâtiment comme écran de projection, nous recréons les conditions de l’écran de cinéma. Il était important pour nous que les spectateurs puissent jouer en même temps.

Nous avons créé une manière expérimentale d’interagir avec le jeu en utilisant la réalité augmentée. Les joueurs regardaient simplement le bâtiment à travers l’application et tiraient leurs projectiles là où ils regardaient. Grâce à une série de signes distinctifs (des « marqueurs ») affichés sur la façade, les positions et les rotations des joueurs par rapport au bâtiment étaient recalculées en permanence par l’application qui pouvait dès lors « savoir » où les utilisateurs visaient. Cela leur permettait de concentrer leur attention sur leurs propres actions et d’en voir les répercussions sur un écran occupé par d’autres. Chacun avait sa propre part personnelle de l’action.

En utilisant la position physique réelle du joueur comme base de lancement des projectiles, chacun pouvait se déplacer pour essayer différentes stratégies de jeu. Cela permettait également aux spectateurs de repérer les joueurs selon la provenance des projectiles.

Une interface d’administration nous a permis de contrôler les paramètres du jeu en temps réel, comme la fréquence de tir, que nous faisions varier en fonction du nombre de joueurs.

Comme il y avait d’autres activités sur la place, les jeux étaient intentionnellement courts et simples, de manière à éviter la lassitude. Et chacun pouvait rejoindre le jeu à tout instant.

La combinaison de tous ces éléments a présenté de nombreux défis techniques que nous détaillerons dans une publication distincte.

Amplified Reality n’était qu’une partie de la performance proposée par le Media Engineering Institute. Les jeux étaient entrecoupés de séances de projections video mapping, issus notamment d’une campagne de crowdsourcing.

+ Aucun commentaire