Les étudiants se mobilisent sur le thème de la mobilité à Yverdon

Les étudiants se mobilisent sur le thème de la mobilité à Yverdon

Dans le cadre de l’exercice Newsroom, la classe MM42 a imaginé un concept d’application de covoiturage pour les élèves de la HEIG-VD.

Les premiers à travailler sans le cadre de la Newsroom sont les intervenants extérieurs : P&P, Pierre Rouyer et Patrick Morier-Genoud, chargés de cours auprès des ingénieurs médias. Ils doivent commencer par trouver le thème sur lequel les étudiants vont travailler. Un thème qui puisse être traité avec tous les outils disponible dans la newsroom : textes, sons, images, sans oublier les cerveaux de tous ceux qui s’y trouvent ou y passent.

Newsroom ?

Lorsqu’on leur demande ce qu’est la Newsroom, P&P lèvent les yeux au ciel, comme à la recherche d’inspiration. « Un anglicisme », suggère Pierre Rouyer, pince sans rire. « Une mode dans les entreprises de médias », ironise Patrick Morier-Genoud. Plus sérieusement ? « Un exercice durant lequel les étudiants de 3e année doivent traiter d’un thème, puis fournir plusieurs livrables : print et numériques. Ils doivent aussi s’organiser et travailler sous la direction d’un ou d’une responsable de projet désigné dans la classe», précise Françoise Châtelain.

Cette année, Madame Châtelain souhaitait une collaboration avec un média, dans le but de confronter les étudiants aux exigences d’une réalité autre que celle de l’école.

Présentation Yan Pauchard

Rendez-vous fut donc pris avec Yan Pauchard, le rédacteur en chef du quotidien yverdonnois La Région. Nous étions en pleine période électorale et le sujet dont tout le monde parlait à Yverdon était la mobilité, les transports public, la circulation automobile. « Si vous voulez intéresser les lecteurs d’Yverdon, c’est le thème qu’il faut traiter », a expliqué Yan Pauchard, offrant généreusement la possibilité à la classe MM42 de réaliser une page dans le tous-ménages paraissant chaque jeudi, imprimé à plus de 40 000 exemplaires.

Et voilà comment une dizaine d’étudiant se sont retrouvés à plancher sur ce sujet pendant les dix jours que dure l’exercice.

Et un angle apparut

Brainstorming

Comme d’habitude, tout a débuté par une grande séance de brainstorming. Chacun a exprimé ce que représente pour lui la mobilité à Yverdon. Très rapidement, ce sont les expériences personnelles qui ont été évoquées et développées. Les embouteillages à l’entrée de la ville, les trains bondés, les difficultés à trouver une place où garer sa voiture, les frais. Mais qu’en faire ? Comment traiter ce sujet ? Après une matinée d’intense réflexion, la classe prenait la décision d’élaborer un dossier présentant les avantages que pourrait avoir une application de co-voiturage pour les étudiants de la HEIG-VD.

Faire le point

Ce qui s’est passé ensuite relève du secret qui lie les participants à la Newsroom. Enthousiasme, coups de fatigue, coups de gueule, découragement, euphorie, abus de café, procrastination… Régulièrement, la responsable du projet, Tabata Hyppolite, réunissait la classe pour faire le point. « Où en est-on ? Qui fait quoi ? Quand sera prête telle chose ? »

Finalement tout fut réaliser dans les temps, et vous pouvez prendre connaissance du résultat des travaux des élèves ici.

Et si cette application vous intéresse, sachez qu’elle reste à réaliser.

+ Aucun commentaire