Du vent pour le projet transmedia des 3ème année

La pénurie de ressources énergétiques, le risque de catastrophes nucléaires, l’inconscience de tout un chacun, et en définitive, le bien-être de notre planète pour les générations à venir, ça vous parle?

Les étudiants de 3ème année en ingénierie des Médias tentent d’apporter un peu de lumière sur le sujet. Avec leur projet transmedia « un vent de changement« , ils mettent en place une structure permettant à l’internaute de parcourir les récits de représentants des domaines scientifiques, politique, artistique ou encore du simple citoyen. Webdocumentaire, application iPad, interaction avec le mobile et campagne d’affichage sont les différents modes de diffusion de ce projet.

Depuis cinq semaines, trois étudiants de l’option audiovisuelle explorent ce monde pas toujours merveilleux des énergies renouvelables. Partis initialement du thème précis des éoliennes, ils se sont vite rendu compte que les propos déviaient indéniablement sur la problématique des énergies renouvelables en général. Depuis quelques semaines, Fukushima remue les consciences, tant au niveau de la population qu’au niveau des sages qui nous gouvernent, ce qui a eu pour effet de booster les esprits de chacun. On nous ferait presque croire à l’acceptation du risque de catastrophe, et tout le monde y souscrit, sauf que quand ça pète, ça fait réfléchir (du moins pour quelques semaines…).

Non, le but n’est pas de faire l’apologie des éoliennes, ou du solaire, ou encore du nucléaire! Le but est d’aborder la thématique dans un sens plus intimiste avec les personnages qu’ils ont choisis. Basta les discours qu’on/qu’ils ressasse(nt) sans cesse, les révélant parfois en faussaires. Place à l’humain qui se cache derrière un discours réglé comme du papier à musique. La prise de position n’est pas de mise, les étudiants tendent à garder un regard neutre sur la problématique.

Les trois futurs ingénieurs des médias, rejoints par un 4ème s’occupant principalement de la confection des boîtes accueillant le contenu pour le web, avancent au fil de la construction narrative des propos recueillis. Pour ces deux dernières semaines de projet, deux étudiants de l’option Print ont rejoint le team. Ces derniers développent les diverses publications imprimées et l’application iPad qui fera l’objet d’un recueil du potentiel énergétique renouvelable au pays de Heidi.

Les 6 étudiants participant au projet

Les 6 étudiants participant au projet

Vous voulez en savoir plus? Rendez-vous sur le site officiel du projet, ou sur le blog, ou mieux encore, si vous faites partie des quelques 630 millions d’utilisateurs Facebook, visitez la page dédiée au projet « un vent de changement ». Rendez-vous le 18 avril pour la présentation du projet au CMC dans les bâtiments de St-Roch à l’Avenue des Sports 20, Yverdon-les-Bains.

Bonne visite, et bon vent!

Loïc Privet

+ Aucun commentaire