Débat – COMEM+ questionne les publications interactives


Cinéastes, photographes, développeurs, graphistes, professionnels des médias : ils sont nombreux à se questionner sur les fantastiques possibilités des publications interactives. Un débat réunit ce 14 février des auteurs, producteurs et diffuseurs pour interroger cette nouvelle forme de transmission de l’information.

Ces dernières années, ont paru plusieurs publications interactives grand public de type webdocumentaire : Prison Valley, Thanatorma, Voyage au bout du charbon ou Collapsus. Bouleversant le récit linéaire grâce aux liens hypertextes, à la vidéo HD et aux connections internet à haut débit, ces réalisations empruntent aux principes des récits à entrées multiples tel « Un conte à votre façon » Raymond Queneau ou aux traditions extra-occidentales. S’ouvrent alors des perspectives vertigineuses pour révolutionner l’art de raconter.

Ces objets narratifs non encore bien identifiés sont peut-être les modes de transmission de l’information parmi les plus intéressants à ce jour ; encore faut-il les financer, les réaliser et les diffuser! Le débat du 14 février invite le public à échanger avec les acteurs d’aujourd’hui à propos de ce nouveau territoire de la communication.

Côté finances, si les pouvoirs publics français (le CNC) ont immédiatement investi dans ce nouveau mode d’expression, la Suisse peine à se déterminer. Mais il existe des alternatives à l’argent public, dont Adrien Aumont, fondateur du site kisskissbankbank.com viendra nous parler. Les cinéaste et photographe Fernand Melgar et Carlos Muñoz Yagüe seront là pour présenter leurs projets de webdocumentaires et souligner la nécessaire convergence de plusieurs métiers pour les concrétiser. Quand à la diffusion, ce sont Michel Danthe, responsable du site letemps.ch, et Michael Lapaire, de la RTS, qui exposeront leur point de vue sur le sujet. Avec le regard en surplomb du fondateur du site webdocu.fr, Louis Villers, excellent connaisseur du paysage français et mondial des publications interactives, et le professeur Jean-Marc Seydoux pour l’aspect formation.

En ouverture de la soirée : présentation de réalisations et projets de webdocumentaires.

Plus d’info sur l’événement

Inscription gratuite mais obligatoire

Biographie des intervenants :

Fernand Melgar est un autodidacte dans son domaine. Passionné de vidéo, il devient réalisateur et producteur indépendant associé à la maison de production Climage puis réalise une dizaine de documentaires, aujourd’hui films de référence sur les questions d’immigration et d’identité. A la fin de l’année dernière, il fait les grands titres de la presse avec « Vol Spécial » sur l’expulsion des requérants d’asile déboutés. Ce film sera prolongé par un webdocumentaire en cours de réalisation.

Michel Danthe est aujourd’hui rédacteur en chef adjoint au Temps, responsable du numérique. Après diverses collaborations avec des publications romandes, il devient successivement chef de la rubrique « Société, sport et culture » au Nouveau Quotidien, rédacteur en chef de Construire et Brückenbauer, puis prend la direction de l’ensemble des publications de la Presse Migros de 1998 à 2003. Rédacteur en chef du Matin Dimanche jusqu’en mars 2010, il est nommé rédacteur en chef adjoint du journal Le Temps et responsable de ses contenus numériques en juin 2011.

Michael Lapaire est journaliste et chargé de projets multimédia à la Radio Télévision Suisse (RTS). Auparavant, de 2006 à 2009, il prend la responsabilité de letemps.ch. Puis il rejoint le département multimédia de la RTS où il mène des projets éditoriaux numériques, notamment dans les nouvelles écritures interactives. Membre de l’équipe de journalistes de tsr.ch, il gère aussi sortir.ch, site co-édité avec Le Temps et conseille le réalisateur Fernand Melgar pour la création du webdocumentaire «Vol spécial».

Adrien Aumont est co-fondateur du site web kisskissbankbank.com. Son expérience en matière de crowdfunding (à traduire par « financement participatif ») nourrira le débat sur l’aspect du financement des publications interactives. Projets artistiques, journalistiques, web et bien d’autres ont vu le jour grâce au modèle économique adopté par kisskissbankbank.com. Les demandes de financement de projets de webdocumentaires auprès de son site ne cessent de croître.

Carlos Muñoz Yagüe est photographe-réalisateur. Sa passion pour l’image, le cinéma, l’art et la science l’amène à tourner quelques films dont la première biographie sur Yves Saint Laurent. Puis il réalise plusieurs grands reportages photographiques dans le monde entier ainsi que des sujets de mode et de publicité. Actif au sein de l’agence Look At Sciences, il explore aujourd’hui la forme du webdocumentaire qui le ramène à ses débuts dans le cinéma. Professionnel expérimenté, Carlos Muñoz Yagüe est vice-président de l’Union des Photographes Professionnels en France.

Louis Villers est journaliste / reporter ; à la recherche de nouvelles formes de narration, il est également le fondateur du site webdocu.fr consacré à l’actualité du webdocumentaire. Cette activité lui confère une connaissance étendue de ce domaine en France et dans le monde. Il nous fera le plaisir de partager ses expériences acquises comme journaliste mais aussi en tant qu’auteur d’un webdoc paru sur le site de Paris Match « Kurdistan d’Irak, dernier refuge des chrétiens irakiens ».

Jean-Marc Seydoux est ingénieur en informatique diplômé de l’EPFL. Il commence sa carrière à l’esig+, puis lance la société iware SA, active dans le conseil et le développement logiciel pour l’industrie graphique. Parallèlement, il garde des contacts avec les milieux académiques et s’intéresse de près aux technologies liées aux médias interactifs. En 2006, il rejoint le département comem+ pour y enseigner et prend la responsabilité de la filière médias. Il a été nommé doyen du département dès mars 2012.

Jacques Mühlethaler
Professeur

+ Aucun commentaire